Un week-end bricolage - Sophie Martin

Mon blogue

Un week-end bricolage

Un week-end bricolage - Sophie Martin

Je me souviens de cette époque comme si c’était hier. Après quelques années de relation, mon conjoint et moi avions décidé de vivre ensemble. Comme il habitait encore chez ses parents et moi chez les miens, nous n’avions d’autre choix que d’acheter notre propre maison. Ensemble, nous avions donc visité une bonne dizaine de propriétés pour trouver notre petite bulle à nous. Après des mois de recherche, notre choix s’était finalement porté sur une petite villa à étage située dans un très beau quartier résidentiel. C’était une jolie maison aux murs blancs et aux tuiles vertes. Elle était en très bon état, néanmoins il restait tout de même quelques petits travaux à faire. Tâche à laquelle nous décidâmes de nous atteler nous-mêmes compte tenu de notre budget limité.

Le cœur à l’ouvrage

Une fois le bail signé, nous avions pris la décision d’effectuer toutes les réparations nécessaires avant même d’emménager. Nous nous étions donc rendus sur place très tôt un samedi matin, le coffre de la voiture rempli de matériels de bricolage. Il fallait reconnaître que nous étions loin d’être véritablement habiles de nos mains, en particulier moi, et la liste de choses à faire était finalement plus longue que prévu. En effet, il fallait repeindre le plafond de la cuisine et le porche, remplacer une partie du carrelage de la salle de bain, changer la tuyauterie et renforcer le toit et les fenêtres. Mais la seule chose qui comptait, c’était nous, notre avenir et notre magnifique nouvelle maison. 

Un véritable chantier 

Perchée sur un escabeau et armée d’un rouleau, je m’étais chargée de repeindre le plafond en blanc cassé. Mon conjoint, de son côté, s’était attelé aux travaux de plomberie. Un peu plus tard, je passais au porche. Lorsque vint enfin la fin de la journée, il ne me restait plus aucune force. Les travaux, eux, étaient à peine à moitié achevés. Loin de nous décourager, nous nous étions reposés le soir et c’était reparti le dimanche ! Cette fois, heureusement, plusieurs membres de la famille étaient venus nous prêter main forte. Mon père, très enthousiaste, avait même pris la peine de regarder plusieurs tutoriels de bricolage édités sur internet par une entreprise spécialisée en remplacement toiture Drummondville. Et c’est ainsi que, grâce à la solidarité familiale, nous avons réussi à faire de cet endroit un foyer accueillant et confortable où règne le bonheur.